Les Conférences de l’INSEAD

En format digital

L'INSEAD, grâce à la création d’un Institut centré sur l'interdépendance entreprises-société - the Hoffmann Global Institute for Business and Society (HGIBS) – travaille davantage encore que dans le passé sur le développement durable, la responsabilité sociale et environnementale. Depuis longtemps, le professeur Henri-Claude de Bettignies, encourage l'INSEAD à contribuer davantage à la communauté locale, ce qui doit être une composante forte de la mission de l’Institut, de sa responsabilité à l’égard de la société pour être réellement une force pour le bien commun. « Les Conférences de l’INSEAD » se situent dans cette perspective : offrir à la communauté du Pays de Fontainebleau une opportunité de réflexion et d'échanges sur des sujets d'actualité et qui sont traités avec un regard sur le futur. En bref, un éclairage utile pour mieux comprendre la complexité du monde.

Henri-Claude de Bettignies a démarré ces conférences en 1987 et au cours de trois décades 162 ont été organisées sur des sujets variés et auxquels ont contribué nombre d'universitaires (67, dont 24 professeurs de l'INSEAD), philosophes, économistes, sociologues, psychologues et aussi des hauts-fonctionnaires, dirigeants d'entreprises ou d'ONG, écrivains, journalistes, avocats, médecins, musiciens, ... Si la présence de l’Asie ne s’est pas estompée (10%), la dimension internationale - au cœur même de l'identité de l'Institut - a toujours été intégrée au programme de ces conférences qui ont accueilli des orateurs en provenance non seulement de 7 pays européens, mais aussi venus de plus loin (Japon, Chine, Etats Unis, Israël). 

Il s'agit de proposer une diversité de vues sur des sujets très différents, souvent complexes, mais tous pertinents pour mieux appréhender l'incertitude du quotidien et essayer de comprendre la dynamique du monde contemporain, son devenir. Les 5 Conférences, suivies d’un débat, seront cette année accessibles uniquement en ligne par Zoom et ensuite sur YouTube. Elles resteront gratuites. Si vous souhaitez participer à plusieurs conférences, merci de vous inscrire à chaque conférence par le biais du lien d’inscription rattaché à la session.

Les conférences seront animées par Henri-Claude de Bettignies et Katell Le Goulven

 

Professeur Henri-Claude de Bettignies

Henri-Claude de Bettignies, professeur émérite à l’INSEAD est aussi professeur Honoraire Emérite à CEIBS (China-Europe International Business School, Shanghai) où il a créé en 2005 l’Euro-China Centre for Leadership and Responsibility et chaque année depuis 1988 il enseigne à l’université Stanford (Californie). Ses études (Sorbonne, Ecole de Psychologues Praticiens, Harvard Business School) et son expérience en Afrique (Mauritanie), aux Etats Unis (IBM), au Japon (Université Rikkyo), lui permettent de rejoindre l’INSEAD (1967) pour enseigner les sciences humaines. Il crée le Centre Euro-Asie en 1980, le dirige jusqu’en 1988 et initie l’enseignement de l’éthique à l’INSEAD avant de démarrer AVIRA, un programme pour stimuler la responsabilité chez les dirigeants. Il a publié dix livres et de nombreux articles dans des revues académiques, journaux et magazines. Il a créé « les Conférences de l’INSEAD » en 1987 et les animent depuis lors. CV détaillé

 

Katell Le Goulven

Directrice Exécutive, INSEAD Hoffmann Institute Business & Society. Dans sa précédente expérience à l’UNICEF, elle a fondé une unité de prospective utilisant l’analyse des tendances mondiales et des problèmes émergents pour informer le positionnement stratégique de l’UNICEF. Katell Le Goulven a également dirigé l’engagement stratégique de l’UNICEF auprès des institutions financières internationales. Elle a occupé des postes de direction au sein de hautes commissions qui ont défini les implications politiques de la révolution des données, du changement climatique et des biens publics mondiaux pour le développement et la coopération internationale. Katell Le Goulven a 20 ans d'expérience dans des postes à la croisée des chemins entre la recherche et la prise de décision, en conception de politiques et de stratégies, et en conseil auprès de hauts dirigeants d'organisations internationales et de gouvernements. Elle est titulaire d'un doctorat en économie agricole, d'un Master of Science en agronomie tropicale et d’un diplôme d'ingénieure.

 

Programme détaillé

 

Jeudi 7 janvier 2021, 20h30-22h00

Energie et climat pour demain, relance et finitude:

quels scénarios après les crises ?

 

 

Intervenant

Jean-Marc Jancovici

Economiste, diplômé de l’Ecole Polytechnique et de Telecom Paris Tech, est spécialiste de la transition énergétique, de l’impératif environnemental. Co-fondateur de Carbone 4, cabinet de conseil en « décarbonation ». Auteur de plusieurs livres ou articles à la fois dans les médias et les revues savantes, il est Fondateur et Président de The Shift Project, Membre du Haut Conseil pour le Climat. Jean-Marc Jancovici est l’un des lanceurs d’alerte dont la compétence est la plus reconnue, la voix la plus entendue sur les questions de l’énergie, du climat et de de la résilience face au changement climatique.

Face au caractère inéluctable du réchauffement climatique dont les immenses conséquences vont affecter le monde qui vient, la vie de nos enfants et de nos petits-enfants, comment renoncer aux énergies carbonées pour s’adapter au changement climatique ? Comment associer tous les citoyens à un projet commun de transition énergétique ? Comment faire pour que la classe politique comprenne le problème et son urgence, définisse les priorités dans une économie qui va se contracter et où l’optimisation sous contrainte est devenue un impératif catégorique ?

Inscription            Vidéo

 

Jeudi 21 janvier 2021, 20h30-22h00 

Pandémies, signaux d’alerte pour l’environnement:

la nature se venge-t-elle ?  

 
Intervenant

Frédéric Keck 

Anthropologue, a dirigé de département de la Recherche du Musée du Quai Branly entre 2014 et 2018. Il est maintenant Directeur de recherche CNRS au Laboratoire d’anthropologie sociale. Il a publié en 2020 Les sentinelles des pandémies (Editions Zones sensibles) et Signaux d’alerte. Contagion virale, justice sociale, crises environnementales (Desclée de Brouwer). 

Depuis une cinquantaine d’années, les biologistes alertent les autorités sanitaires internationales sur les risques d’émergence de virus pandémiques du fait des transformations des relations entre l’espèce humaine et les autres espèces animales. La pandémie de Covid-19 confirme ce scénario et interroge notre impact sur la nature dans un contexte d’autres alertes environnementales. Comment la préparation aux pandémies transforme-t-elle notre réflexion sur l’environnement d’une façon compatible avec le raisonnement scientifique ? L’expression devenue courant « La nature se venge » est-elle une bonne image pour comprendre les mécanismes de l’émergence virale ?   

Inscription

Jeudi 28 janvier 2021, 20h30-22h00 

Repenser le monde et la finance après le COVID-19: voulons-nous (sérieusement) changer le monde ? 

 
Intervenant

Bertrand Badré

Inspecteur des Finances, HEC, Sciences Po, ENA, ancien Directeur général de la Banque Mondiale. Il a créé et dirige actuellement un fonds d’investissement responsable, Blue Like an Orange Sustainable Capital. Il est aussi l’auteur de Money honnie: et si la finance sauvait le monde? (Editions Débats Publics) et en 2020 : Voulons-nous (sérieusement) changer le monde? (Editions Mame)

En 2015 l’ensemble des États s’est engagé pour le développement durable, le climat et le financement du développement : des choix collectifs ambitieux pour une croissance inclusive durable et résiliente en forme de réponse à la crise financière mondiale commencée en 2007/2008. Pourtant dès avant le Covid nous étions déjà loin de la trajectoire idéale. Le Covid n’est pas une crise du capitalisme et de la mondialisation mais a souligné en creux combien nous n’avions pas traité au fond les failles de notre modèle. En l’état il ne nous permet pas de faire face à la crise environnementale et sociale. Pour être « sérieux » il faut ouvrir le capot, prendre nos outils et enfin procéder au réglage du moteur. Sinon nous resterons dans l’incantatoire nous abritant derrière quelques belles histoires et ignorant le « washing ». A nous de jouer ! En commençant par nous changer nous-même.  

Inscription

Jeudi 11 février 2021, 20h30-22h00 

La montée des Titans technologiques et géopolitiques: quelles conséquences pour le monde d’aujourd’hui et de demain ? 

 

 

Intervenant

Charles-Edouard Bouée

Cofondateur et cogérant Alpha Intelligence Capital, Ex-PDG de l’une des plus grandes sociétés mondiales de conseil, Roland Berger (2013-2019) dont il avait été auparavant le dirigeant pour l’ensemble de l’Asie. Auteur de nombreux ouvrages: Comment la Chine change le monde (Editions Dialogues), et aux éditions Grasset : Confucius et les automates: l’avenir de l’homme dans la civilisation des machines, La chute de l’empire humain, mémoires d’un robot et tout récemment L’ère des nouveaux Titans: Le capitalisme en apesanteur.

Jusqu’à récemment dirigeant d’un grand cabinet de conseil international, Charles-Edouard BOUEE, humaniste attentif observateur de la planète, il dégage une solide analyse critique, documentée, du modèle dominant de nos sociétés manipulées par quelques tyrans technologiques - ou politiques (populistes) – dont la puissance d’influence réside en particulier dans la maitrise des algorithmes. Les dangers sont clairement mis en évidence et quelques sentiers conduisent aux vraies interrogations dont nous avons besoin. Il pose les vrais choix qui s’imposent.

 

Inscription

 

Jeudi 4 mars 2021, 20h30-22h00 

Marché du travail bouleversé et inquiétudes:

comment penser l'emploi de demain ? 

 

 

Intervenante

Alexandra Roulet

Economiste, Professeur INSEAD, Ecole Normale Supérieure (Ulm), PhD (Harvard), membre du Conseil National de la Productivité. Elle est auteure et co-auteure de nombreux articles dans les grandes revues en économie (American Economic Review, Quarterly Journal of Economics, Journal of Human Capital, …) et a publié (avec Philippe AGHION) Repenser l’Etat, Pour une social-démocratie de l’Innovation (Editions du Seuil). 

La pandémie a bouleversé dans tous les pays le marché du travail, entre pertes d'emploi ou télétravail forcé. Les Etats ont déployé une panoplie de mesures sans précédent. Cela aura atténué, mais pas empêché, le creusement des inégalités, à la fois sociales mais aussi hommes-femmes et entre générations car les conséquences du Covid sur le marché du travail affectent les uns et les autres très différemment. Les questions qui se posent aujourd'hui sont comment permettre à l'emploi de rebondir rapidement et quelles conséquences durables l'expérience massive du télétravail aura-t-elle sur le travail de demain?

Inscription

icon

Une question?

 

.Nous contacter 

INSEAD Personalised Experience

icon

Relevant

icon

Save & Manage

icon

Connect

It is easy, simply log in:

Via Social

  • icons
  • icons
  • icons

Or

Use your email address